Choisir un type de lubrifiant

Votre choix de lubrifiant va dépendre de l’application, mais aussi des conditions d’utilisation (température, viscosité, pression).

  • Il est indispensable de choisir un lubrifiant adapté à la température de l'environnement. Si la température est trop élevée, certaines huiles risquent de se vaporiser. A l'inverse, si la température est trop basse, la circulation du fluide peut être perturbée.

  • La viscosité est aussi une condition d’utilisation à prendre en compte. La viscosité permet d’assurer la lubrification et dépend aussi de la température.

  • Il est également important de considérer la pression qui peut également amener à une vaporisation de l’huile. L’étanchéité et la lubrification ne sont alors plus assurées.

Votre choix

Les huiles peuvent être utilisées pour un très grand nombre d’applications. Les huiles mécaniques permettent de préserver des corps en mouvement de l’usure. Mais attention: la capacité des huiles à lubrifier baisse généralement en fonction de la température. Il existe néanmoins des huiles synthétiques adaptées aux températures extrêmes qui gardent toutes leurs capacités à lubrifier dans ces conditions.

 

Les graisses permettent elles à la fois de garantir le bon fonctionnement des pièces en mouvement, de dissiper la température et de protéger contre l’usure. Dans des conditions de hautes températures, nous vous recommandons donc les graisses, qui sont très résistantes aux températures élevées. Les graisses sont également capables de supporter des vitesses importantes et sont adaptées aux lourdes charges.

 

Les pâtes quant à elles se révèlent très efficaces pour des températures supérieures à 300 °C (températures auxquelles les huiles se vaporisent). Vous pourrez également utiliser les pâtes pour les roulements roulant lentement et les applications nécessitant de fortes charges.