Joints plats

Le joint plat est un joint possédant deux faces parallèles qui, serrées entre deux parties fixes l’une par rapport à l’autre, assurent l’étanchéité entre le monde intérieur et extérieur.

On distingue deux types de joints plats :

  • les joints plats faits d’une seule matière, cas le plus courant,
  • les joints spiralés, faits d’au moins deux matières : l’une assurant l’étanchéité par son élasticité et l’autre assurant le bon positionnement par sa rigidité.

Ces joints sont employés dans l’industrie automobile et mécanique, pour assurer l’étanchéité entre la liaison de deux organes mécaniques. Ces joints sont de faible épaisseur, résistants aux brusques variations de température et aux agents chimiques (huiles, carburants, etc.). Destinés à la grande production, ils sont le plus souvent découpés aux formes des organes à isoler (carter d’embrayage, carter d’huile…).

Choix de joints plats

Pour sélectionner la bonne matière, il faudra considérer l’environnement du joint plat : température, pression, nature du fluide le traversant (eau, gaz, huile, produits chimique), emplacement

 Joints plats